LA VIE ADULTE

Quid de la vie adulte ? Après l'expérimentation permise par le plan autisme 2008/2010 pour les enfants, quelles propositions sont faites pour les adultes ? Comment inscrire les jeunes adultes dans une continuité alors que les structures existantes ne pratiquent pas ou peu d'encadrement pédagogique au profit d'une médication trop forte ?

Pour répondre à une demande immense de la part des parents, plus de 4000 autistes adultes sont aujourd'hui exilés en Belgique, Maia s'inscrit dans la dynamique de création d'une structure adulte. Il s’agit aussi pour l'association d’une exigence de cohésion et de continuité de parcours. Pour élaborer notre projet, nous nous inspirons de l'expérience suédoise pour le logement et les ateliers.

 

Dans les pays nordiques, les personnes adultes atteintes d'autisme habitent des group-homes. Petites maisons ou appartements en ville ou en campagne. Une large politique de déinstitutionnalisation a favorisé depuis les années 90 le développement des petites structures au profit de l'insertion des personnes accueillies.